Highlander de Nix dans son nouvel opus Excuse My Wolof II The Ñuulest peut bien expliquer tout le contenu de cet album.
Nous tous connaissons que Highlander est immortel, et même temps décapite la tête à ses adversaires, et Nix l’a bien dans cette œuvre.
Étant de la Old School, il n’a rien à envier à la New School, au contraire les apprendre. Il a toujours « révolutionné » le rap sénégalais de par ses clips (on se rappelle du clip Rap Rekk tournée en une année, de sa musique du français au wolof etc.)
Venons en à Excuse My Wolof II The Ñuulest, un album de 20 titres (interludes et bonus tracks compris), plein de sonorités avec l’ingéniosité des beatmakers dont les plus remarquables sont FlagrantDelit et Passa Beat (chapeau à eux également). Nous allons choisir quelques tubes, pour une brève appréciation des contenus:
The Ñuulest en featuring avec Ndongo D qui étale une certaine souveraineté culturelle et économique à l’égard de la métropole.

Django dont le beat déchire exposant les qualités et talents que détient toute personne et particulièrement celles de la brousse (les villageois)
La Boka en featuring avec Omzo Dollar, juste pour hisser, se mettre à jour de ce fait la New School.
TFSL avec Mamy Victory, une bombe, du vrai summer sound
Taatuneen, un fait comportemental de notre société en perdition
Xobé, Yéné, Midnight Athletics, 4 dimanches, Breath, Avatar pour ne citer que cela.
Un album à découvrir, une vraie tuerie.

Malick Ba

postes similaires
Latest Posts from RAP221

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *